Reconnu pour sa philosophie de jeu unique, le FC Barcelone fait tourner les têtes de plusieurs adversaires avec son fameux Tiki-Taka. On n’a qu’à penser aux nombreuses remontadas et moments d’anthologie au Nou Camp. Lorsqu’on pense au Barça, difficile de ne pas faire mention de la Masia. L’école de pensée du football compte parmi ses gradués Xavi, Carles Puyol, Andrés Iniesta, Gabriel Piqué, Sergio Busquets, Jordi Alba, Cesc Fabregas et la liste continue. Ah, et aussi un gars du nom de Lionel Messi.

C’est au sein de cette institution qu’on y apprend la philosophie de jeu et surtout, les valeurs du club, parce qu’il faut avant tout savoir bâtir une bonne fondation. Cette philosophie est aujourd’hui devenue un point de référence aux quatre coins du monde et ce n’est pas rare d’entendre certains entraîneurs et joueurs parler de “jouer comme le Barça”. Plus facile à dire qu’à faire.

C’est dans cette optique que la FCBEscola a été créée. Établies dans plusieurs pays dont le Canada, les écoles du soccer du FC Barcelone permettent aux jeunes joueurs de s’entraîner sous l’oeil attentif d’un directeur technique provenant directement du club.

L’équipe de Lavictoire a d’ailleurs été invité à visiter l’une des séances d’entraînement à Varennes, en compagnie de Xavi Pérez, directeur du programme canadien des écoles du FC Barcelone.

Le terrain est divisé en 6, où les groupes de joueurs U6 à U16 prennent part à la séance avec la supervision d’un directeur technique du FC Barcelone et d’entraîneurs locaux -certains sont d’anciens joueurs professionnels- qui ont reçu une formation offerte de la FCBEscola.

Le directeur technique se promène de groupe en groupe afin de valider les séances des entraîneurs et prend le temps d’apporter des correctifs individuels aux jeunes joueurs.

Chaque action, chaque passe est unique dans un match.

On voit rapidement le niveau de sérieux et de discipline. Le moindre détail a été pensé, à commencer par les maillots des joueurs. On le rentre dans le short svp. Quant aux entraîneurs, ils ont toujours un ballon dans les mains, question de relancer le jeu plus rapidement après un ballon sorti en jeu.

En discutant avec M. Pérez, on apprend que les exercices présentés cherchent davantage à développer les capacités mentales des joueurs plus que techniques. Le joueur doit toujours réfléchir et évaluer ses options sur le terrain.

“On cherche à élever le niveau de conscience des joueurs avec et sans le ballon”, nous explique M. Pérez. “Pourquoi pratiquer la même passe 100 fois lorsque l’on sait que chaque situation est différente dans un match? Chaque action, chaque passe est unique dans un match.”

Si le camp d’été sert d’introduction, le programme de l’école du FC Barcelone à Montréal permet aux joueurs de se développer à l’année longue, à raison d’un ou deux entraînements par semaine.

Ce programme, qui vient de faire ses débuts à Montréal en 2017, est également disponible à Toronto, Vancouver, Edmonton et Ottawa. Pour plus d’information, on vous invite à visiter le site officiel de la FCBEscola à Montréal.